Pour un premier pas vers la transition sociale et écologique de nos sociétés…

 Pour envisager une (vraie) mutation de nos sociétés, je pense difficile de faire l’économie d’une relecture de leurs fondamentaux (notamment l’indivudualisme et l’axiomatique de l’intérêt privé contre la notion de bien commun) et de leurs mythes (ainsi que celui de la sacro-sainte croissance et des seules performances économiques) comme nous y invite le livre phare de Dominique Meda (Qu’est-ce que la richesse? »), et à sa suite, celui de Patrick Viveret (« Reconsiderer la richesse »)

 

Envisager une mutation sociale et écologique de nos sociétés de marché, c’est aussi s’interroger sur la pertinence de leur seul pilote, le fameux PIB, et se tourner vers de nouveaux indicateurs de developpement (prenant en compte l’accès aux richesses, à l’alimentation et aux soins, à l’éducation et à la culture, …) ainsi que le propose le lumineux ouvrage de référence signé par Florence Jany-Catrice et Jean Gadrey: « Les nouveaux indicateurs de richesse »

Publicités

0 Responses to “Pour un premier pas vers la transition sociale et écologique de nos sociétés…”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler
Ne mérite ni égard ni patience" (René Char)

Pour retrouver le texte intégral du Projet d’Europe Ecologie – Les Verts: cliquer ici

Catégories

Poster European Greens

juillet 2012
L M M J V S D
« Mai   Sep »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

SUD Santé-Sociaux 63


%d blogueurs aiment cette page :